collectif artistes archives contacts
les Présomptions
présentation vidéos extraits
La jeune fille et la Mort, 2013 C’est en 2013 que le Printemps du machiniste marque son empreinte en montant « la jeune fille et la mort » de Franz Schubert adapté pour l’espace public et réunissant musique, danse et marionnette, le spectacle sera joué 37 fois dans les plus grands festival de France notamment Charleville Mézières, Chalons et Aurillac.
Les Écrieurs Publics En 2012, le collectif crée une performance mêlant marionnette, théâtre, musique et danse, qui interpelle le rôle et la place du citoyen dans l’espace public Les Écrieurs Publics proposent de manière éphémère et au cours d'un chantier ouvert à tous d’afficher sur les murs la parole d'une population sur des questions données : de quoi avez vous peur ? quel voisin êtes vous ? Pourquoi ici plutôt qu’ailleurs ? Depuis sa création, la performance s’est jouée dans de nombreux endroits en France et a reçu entre autre une commande publique de la Métropole de Lille, ainsi que de la mairie du 11ème arrondissement de Paris.
Le 7° continent, 2015 En 2015 le collectif obtient une résidence longue du Théâtre de la Ferme Godier (Villepinte, 93) ainsi qu’une subvention de la Drac ile de France. Les artistes mettent en place un laboratoire nommé « Le 7ème Continent ». Un long travail de réflexion s’amorce entre Acteurs, Musiciens et Marionnettiste, autour d’un sujet “ La marionnette comme figuration de la pensée humaine. » L’aboutissement de la recherche est joué 2 fois à la ferme Godier pour un public à 360 degrés en décembre 2015.
Ateliers jeunes publics Le printemps du machiniste se donne aussi pour axe, la transmission des arts du spectacle vivant. Depuis sa fondation le collectif n’a cessé d’être dans cette dynamique en proposant régulièrement, en lien avec ses créations, des ateliers partout en France. En 2015, le printemps du machiniste mène des ateliers théâtre et masque aux théâtre des Bouffes du Nord.