le printemps du machiniste
collectif
Bad Chan
immersion
les Présomptions
contacts
archives
Louis Sergejev metteur en scène    musicien
Il est à l’initiative du collectif. Né à Charleville-Mézières en 1986, dans une famille d’architectes et de musiciens, il concrétise son engagement artistique très rapidement par des initiatives dans les arts plastiques, la sculpture et la musique. En 2006, il engage un apprentissage dans la conception de marionnettes ; il rejoint les ateliers d’ébénisterie du faubourg Saint-Antoine à Paris et obtient un CAP sculpture sur bois. En 2009, il obtient la même année un brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, spécialité culture. De 2008 à 2011 il intègre chaque été l’équipe du théâtre de l’Arentelle, installé en Lozère. En 2011, il rejoint la formation d’acteur marionnettiste au Théâtre aux Mains Nues, année déterminante au cours de laquelle il se forme auprès d‘Alain et Eloi Recoing, Alice Laloy, Pierre Blaise et Nicolas Goussef, et interprête le rôle de Monsieur Talzberg dans Erwin Motor, Dévotion de Magalie Mougel mis en scène par Eloi Recoing et joué cinq fois en septembre 2012 au Théâtre aux Mains Nues. Tout au long de ces années, Louis Sergejev poursuit également sa carrière de musicien. Il reçoit aujourd’hui l’apprentissage de la technique de la clarinette turque avec Tosha Vukmirovic.
auteur dramaturge Guillaume Poix    artiste associé
Normalien et diplômé de l’ENSATT en écriture dramatique, Guillaume Poix est comédien, metteur en scène et dramaturge. Il réalise actuellement une thèse en études théâtrales sous la direction de Christian Biet, à l’université de Paris Ouest – Nanterre, où il dispense en parallèle un atelier d’écriture. Ses travaux de recherche portent sur la représentation du deuil dans le théâtre d’après 1945. Il est l’auteur de plusieurs pièces de théâtre : Les Présomptions, sélectionnée en mars 2013 à la Mousson d’hiver, Virgile n’a pas les épaules, lue par l’Atelier volant au Théâtre national de Toulouse en juin 2013, Wave, commande de l’institut français de Cotonou (Bénin) et qui y est jouée en mars 2015, Waste, sélectionnée et lue à la Mousson d’été en août 2015. Straight enfin, lauréate des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre 2014, de l’aide à la création du CNT en novembre 2014, finaliste du prix Sony Labou Tansy 2016 et du prix Godot des lycéens 2016, et sélectionnée au Festival Regards Croisés 2015, est sa première pièce publiée aux éditions Théâtrales. Il est invité à participer à l’Obrador d’Estiu de la Sala Beckett (Barcelone) en juillet 2015, et est dramaturge associé au Poche/Genève (direction Mathieu Bertholet) pour la saison 2015-2016.