collectif artistes archives contacts
les Présomptions
présentation vidéos extraits
Le printemps du machiniste est un ensemble de mains qui pensent. Il y a des actrices, des acteurs, musiciens, marionnettistes, danseuses et scénographe. Certains ont appris dans la rue et d’autres dans des conservatoires, diplômés par l’État. En collectant la parole citoyenne, et en collaboration avec notre auteur, la volonté principale de notre collectif est de s’immiscer dans la machine. Notre théâtre, ce sont des bouts de chair dans des bouts de fer. Louis Sergejev
Le collectif est soutenu par le théâtre aux Mains Nues (Paris), Ches Panses Vertes (Amiens). Il a reçu le soutien de la Drac Ile de France et du théâtre La Ferme Godier en 2015.